Entrevues > Échos vedettes : Cahier week-end Mise à jour:
ici montréal - 19 juin 2000
Tel que vu sur le
site de "Ici Montréal"

«Les Daraîche - 30 ans de succès (Volume 1)»

Toujours numéro 1 dans le coeur des amateurs de country et numéro 2 au palmarès des ventes, la famille Daraîche poursuit sa célébration du country. Julie, Paul, Dani et Katia nous reviennent sur une compilation rassemblant 20 grands succès. En entrevue.
Des ventes phénoménales, c'est ce qu'a toujours connu la famille Daraîche. En 30 ans de carrière prolifique, ce sont plus d'un million d'exemplaires vendus. Deux semaines après la sortie de leur compilation, la famille Daraîche se hisse à la deuxième position au niveau des ventes au Québec. Nous avons rencontré les quatre membres de la formation pour marquer la sortie de leur nouveau disque intitulé «30 ans de succès - Volume 1».

Que l'on veuille ou non, les Daraîche, c'est une histoire de famille. Avec 30 albums à son actif, Julie Daraîche est la reine du country. Son frère, Paul, poursuit ses nombreuses collaborations avec Patrick Norman et Joey Tardif tout en se faisant appeler le «Cocker du country» grâce à sa voix unique. Dans la même optique, la génération de Katia et Dani a suivi.

Sur la nouvelle compilation, 20 succès retraçant 30 ans de métier. «Jambalaya», «Rosalie», «Laisse-moi t'aimer», «Comme un oiseau perdu» et «Mon pays» sont au nombre des chansons sélectionnées : «Le producteur Michael Roy nous a demandé de choisir 30 chansons. Nous avons décidé d'en garder 20. Nos préférées?». Le public a maintenant droit au volume 1 d'un disque qui pourrait faire l'objet d'une suite.

Véhiculant des valeurs reliées à la famille, aux enfants, à l'amour, le message des Daraîche est simple. Si le style est souvent catalogué, il n'en reste pas moins qu'il revient en force. Pour Paul : «Tranquillement, le country revient. Avec l'arrivée de CJMS, on gagne en force. On en est rendu à un point où le country est moins catégorisé». Mais c'est avant tout en région
que le phénomène Daraîche prend racine. De véritables vedettes pour les fans en liesse qui les attendent à chaque spectacle. «Nous sommes très bien accueillis dans les arénas, dans les festivals. Nos admirateurs sont fidèles. Pendant 3h30, on leur joue nos classiques et ils en redemandent!».

Avec une moyenne de 60 spectacles par année, et ce, aux quatre coins du Québec, les Daraîche ont le country dans la peau. C'est dans les réserves indiennes cependant que les musiciens sont accueillis en demi-dieux : «À Shefferville, avant d'arriver à la gare, plus de 500 autochtones nous attendaient sur le quai. Les musiciens qui nous accompagnaient avaient peur et ne voulaient pas descendre. Finalement, nous avons débarqué et immédiatement un immense garde du corps a attrapé nos valises. À l'hôtel nous attendaient trois indiennes assises sur mon lit. Terrifiant!». Si à Montréal l'engouement n'est nullement comparable, soulignons que la Famille s'est produite sur la scène du Spectrum et à la Place-des-Arts. On attend encore un signe d'encouragement de la part des médias.
En 30 ans de carrière prolifique, ce sont plus d'un million d'exemplaires vendus

Le country se modernise, la famille Daraîche aussi! La cadette du groupe, Katia (26 ans) a mis sur pied un site Internet consacré au groupe (www.daraiche.com). Une véritable bible pour les inconditionnels. On peut également entendre la jeune chanteuse sur les ondes de CJMS Country.

Après 30 ans de carrière, pas question donc de tout abandonner pour le groupe-culte : «On va arrêter quand on va tomber» de dire Dani.

Le country, à la vie, à la mort. The show must go on!



2000-06-19
Les Daraîche - 30 ans de succès (Volume 1)
Distribution DEP - MRE 2-1311

Article : Lpô
Photo : Charles Richer

Vous êtes actuellement sur ce site.
Haut de page


Tous droits réservés © 1999-2001, La famille Daraîche, www.daraiche.com

visiteurs depuis juin 1999

www.NovoWebDesign.com